Boucle ardillon / déployante : comment choisir le meilleur fermoir ?

Confort, praticité, solidité, vous êtes à la recherche de la meilleure solution pour votre montre mais vous avez du mal à vous y retrouver entre les différents fermoirs ? Chic Time vous dit absolument tout des avantages et inconvénients de la boucle déployante, papillon, ardillon,…

 

Quel est le meilleur système de boucle pour votre montre ?

Au-delà de l’aspect esthétique qui ne se discute pas, il vous revient de déterminer les critères qui détermineront le type de fermoir idéal. Selon votre morphologie ou votre style de vie,… faire le bon choix peut vous faciliter le quotidien, voire même sauver la vie de votre montre ! Vous saurez ainsi que la maladresse est une bonne raison de choisir une boucle déployante…

Voyons cela dans le détail, nous allons vous aider à y voir clair.

 

La boucle ardillon, le type de fermoir classique

 

Beaucoup préfèrent ce système de fermeture et n’en changeraient pour rien au monde. Les principales raisons de cette ferveur tiennent  d’une part à des critères esthétique, mais pas seulement.

 

Question confort, la boucle ardillon est imbattable

Si l’on dresse la liste des innombrables qualités de la boucle ardillon, les principales remarques des aficionados sont relatives au confort qu’elle procure. Elle convient à tous, mais plus particulièrement aux personne qui ont des poignets très fins.

Contrairement à la boucle déployante, la boucle ardillon est beaucoup moins épaisse et elle ne génère aucun inconfort dû au frottement. Ce point est important, particulièrement pour les personnes aux petits poignets, tout comme pour celles qui aiment porter leur montre très ajustée.

boule ardillon pour petits poignets

 

Une grande facilité d’utilisation

Vous n’aurez aucune difficulté à apprivoiser votre montre. Ce système est le plus basique qui soit (si vous savez fermer votre ceinture…), et vous n’aurez aucun mal à régler, ouvrir ou fermer votre montre.

 

Un bon maintien

Le réglage de ce fermoir selon votre tour de poignet est très précis et permet un bon maintien. C’est particulièrement appréciable lors d’activités physiques intenses ou tout simplement si vous n’aimez pas que votre montre tourne autour de votre poignet.

De plus, il est facile d’améliorer l’ajustement du bracelet : il suffit d’amener votre montre à un horloger pour qu’il ajoute de nouveaux trous à votre bracelet (souvent, vous ne paierez pas ce service).

Inversement, si votre tour de poignet nécessite un modèle plus grand que celui d’origine, il est très facile de se procurer un nouveau bracelet et de le changer soi-même, ce qui est nettement moins évident avec une boucle déployante…

 

Un prix modique

Si vous souhaitez customiser votre montre, la boucle ardillon est moins chère. Comptez moins de 10 € pour un modèle basique.

 

Le point noir : une usure prématurée du bracelet

L’inconvénient majeur de ce type de fermoir tient à la fragilité des matériaux des bracelets pour lesquels il est employé. Cuir, plastique ou silicone sont légèrement pliés au niveau de la boucle, et finissent immanquablement par se craqueler, puis par casser. Il vous faudra probablement changer au moins une fois de bracelet.

En soi, ce n’est un problème que si le bracelet de votre montre est rare, onéreux (bracelet en crocodile,…), et vous trouverez un nouveau bracelet de montre en cuir ou en plastique sans aucun problème. Celui-ci ne sera souvent pas exactement similaire au bracelet d’origine : coloris, matière ou motif, vous devrez peut-être accepter de voir look de votre montre changer. Les adeptes de la customisation seront ravis, tandis que les puristes déploreront également le contraste entre un bracelet trop neuf et une montre qui a une certaine patine. Ceci dit, cette remarque est valable pour les autres types de bracelets.

En faveur de la boucle ardillon, il faut ajouter que vous pourrez facilement allonger la durée de vie d’un bracelet en cuir : il s’agit d’un matériau vivant, et un tout petit peu d’entretien vous permettra de bénéficier de ses services quelques années de plus !

Attention, mieux vaut s’y prendre un peu à l’avance pour changer de bracelet plutôt que d’attendre qu’il cède, votre montre pourrait s’abîmer en tombant.

 

 

Les avantages de la boucle déployante

Les adeptes de la boucle déployante sont nombreux, et leurs arguments sont eux aussi à prendre en considération.

 

Une fermeture rapide lorsque l’on a le tour de main

Vous êtes plutôt flemmard(e) et/ou impatient(e) ? Boucle déployante simple ou double, l’ouverture ou la fermeture se fait en deux mouvements ! Vous ne perdrez pas de temps chaque matin à chercher le trou de votre bracelet et vous éviterez de vous tromper : une fois le réglage de votre boucle effectué, votre bracelet reste à la bonne taille et nous n’avez plus qu’à l’enfiler.

 

Des risques de chutes accidentelles limités : avis aux maladroits

Vous ne  risquez pas de faire tomber votre montre par inadvertance lorsque vous la mettez ou la retirez car le bracelet reste relié par la boucle.

 boucle déployante fermée

 

Le verrouillage de sécurité : un plus pour les amateurs de sport

Certaines boucles déployantes sont munies d’un bouton de sécurité, particulièrement recherché par les sportifs. Comme son nom l’indique, ce système limite les risques d’ouverture inopinés. Mais ce que l’on ne dit pas, c’est qu’il augmente le confort de manipulation de votre montre : une simple pression suffit à déverrouiller la boucle, un avantage pour les fermoirs un peu résistants…

 

Une grande finesse de réglage

Vous pouvez ajuster de façon très précise le bracelet de votre montre à la taille de votre poignet. Une bonne boucle déployante de bracelet en acier présente deux possibilités de réglage. La première est située au niveau de la boucle elle-même, et elle vous permet de gagner quelques centimètres. La seconde est relative au bracelet .

 

Une usure plus limitée pour les bracelets en cuir

La durée de vie des bracelets en cuir est plus longue avec les boucles déployantes. Le bracelet s’use moins rapidement car il se ferme par une pression, mais aussi parce que le système d’attache le « tord » moins.

 

Quelle durée de vie pour la boucle déployante ?

Elle dépend de la façon dont vous vous en servez ! Selon la délicatesse avec laquelle vous manipulez le mécanisme, celui-ci va faire plus ou moins long feu.

Bien entendu, la qualité de la boucle elle-même est également en cause. Ainsi, certaines boucles ont tendance avec le temps à devenir moins fiables et à se détacher au moindre frottement. Mais vous pouvez les resserrer vous-même ou vous adresser à un bijoutier-horloger.

 

Pourquoi vous n’aimerez pas les boucles déployantes

Les boucles déployantes n’ont pas tout bon ! Voici les principaux inconvénients qui en ont déterminé plus d’un à leur préférer une bonne vieille boucle ardillon. Attention, ces remarques concernent essentiellement les boucles pour bracelets métalliques, et plus rarement les boucles déployantes de bracelets en cuir.

Ouvrir et fermer le bracelet, un coup de main à prendre

Manipuler une boucle déployante double peut demander un peu d’entrainement ! Rien de bien méchant, cependant elle est indéniablement un peu moins pratique à refermer, surtout les premiers jour. Il vous faudra également user parfois de toutes vos forces pour ouvrir une boucle neuve, mais une fois que le système rodé, ce ne sera plus qu’un mauvais souvenir.

 

Le réglage du bracelet : un cauchemar ?

Ce type de boucle est indéniablement plus technique et ajuster soi-même sa montre peut relever du parcours du combattant. Cette intervention demande un peu de matériel et de précautions afin de ne pas abîmer la montre, de s’informer sur la façon de procéder (on vous promet rapidement un petit article sur le sujet) et enfin, les « travaux manuels », cela n’est pas du goût de tous. De plus, il est facile d’égarer ces toutes petites pièces…

Si cela vous rebute, vous trouverez sans aucun problème un bon bijoutier- horloger qui se fera un plaisir de régler votre bracelet sans aucun risque !

 

Plus d’inconfort pour les petits poignets

Certaines boucles déployantes peuvent rendre votre montre inconfortable si leur courbure n’est pas adaptée à votre tour de poignet. Leur longueur peut également être problématique : la rigidité des lames de la boucle peut vous gêner car celles-ci peuvent venir « mordre » les côtés de votre poignet…

C’est un reproche que l’on fait plus souvent aux boucles déployantes simples, mais malgré leur repliage symétrique, les pans métalliques des boucles déployantes papillon peuvent également présenter cet inconvénient si les lames sont très longues, ou votre poignet très fin.

L’épaisseur de la boucle est également une cause de gêne ou d’inconfort. Le fermoir d’une boucle déployante sera plus volumineux que celui d’une boucle ardillon, et c’est particulièrement vrai si votre montre est de type « mastoc ». Contre cet inconvénient, la seule parade consiste à desserrer le bracelet.

 

La symétrie de la boucle

La boucle ne sera pas forcément centrée sur le bracelet, comme on peut le voir sur cette Seiko 5. Cependant, si votre montre est bien conçue, vous bénéficiez de la possibilité d’ajuster la symétrie de la boucle. De petits trous sont visibles le long de la tranche du fermoir : ce sont eux qui permettent de faire le réglage. Si la boucle de votre montre en est dépourvue, vous avez la solution de déplacer des maillons du bracelet afin de répartir les pans de la boucle.

> Plus d’infos sur cette manip dans notre article dédié

 

Exemple de boucle de montre asymétrique

 

A présent, vous savez tout ou presque, et c’est à vous de faire votre choix !

 

Partagez votre expérience

Avis aux lecteurs avertis : partagez votre expérience et dites-nous quelles sont vos propres observations !